Génération Ecriture est une association en faveur des jeunes auteurs, dont le travail mérite d'être encouragé et reconnu.Ce forum permet une meilleure communication des projets et événements GE.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | .
 

 comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

karas
avatar


Age : 19
Localisation : sochaux pour le moment
Emploi/loisirs : étudiant bosseur feignant au rat porc (comme dirais raptorius)
Humeur : mouais

MessageSujet: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Jeu 7 Sep - 19:29

Bonjour à tous. Comme dit dans le titre j’aurais besoin de quelques conseils.
Voila la situation: j’écris pour le moment la base neutre de mon projet de roman. Seulement je ne sais pas si je fais les bon choix sur la manière de raconté l’histoire. Du coup je doute, je réfléchis, je bloque et ça n’avance pas. Donc j’aimerais avoir vos avis/ conseils pour me décider.
Voila les infos que je peut donner dessus:
Il y a deux personnages principaux en conflit l’un avec l’autre (mais aucun protagoniste ou antagoniste au sens propre du terme). Le premier est un voyageur habillé de manière un peu excentrique, au comportement variable et au passé totalement inconnus. Il essaie de passer au derrière d’une chaîne de montagne depuis des années afin de cartographier ce qui se trouve au delà. Mais sans succès.
De l’autre il y a un noble transsexuel (une femme dont le genre est masculin) au comportement méprisant et haineux envers tout les cisgenres. (Personnage sympathique en somme) Il tiendra le rôle de représentant de l’homophobie par la haine. (En résonance à son ami trans qui représentera l’homophobie par la peur, les deux personnage étant inspiré de personne que je connais réellement et qui on ce comportement mais juste en moins violent)
Le roman suivra le voyageur alors qu’il réapparais après une expédition de une année sans nouvelle. On le suivra en permanence d’un point de vue extérieur. Par des quidam ou d’autre personnages secondaire ayant des avis différent sur sa personne.
L’univers est globalement médiéval fantasy mais la fantasy en vraiment tout petit. Seul deux trois légers éléments en font partie. Avec quelques pointes de sciences fictions par endroit. (Désolé d’être aussi flou)
Mes doutes se concentrent surtout autours de la manière dont je devrais narrer l’histoire. Dois-je suivre ma ligne actuelle et donner un aspect global de fantastique à la Lovecraft? Dois-je me concentrer plutôt sur un aspect sentimental, plus proche de ceux qui raconte l’histoire? Digresser régulièrement pour mieux mettre en place l’univers? Ou au contraire laissé plus de flou sur ce point?
A votre avis comment devrais-je raconté cette histoire? (Désolé de donner aussi peu d’information mais depuis le vol de ma clé USB je suis chatouilleux sur la protection de mes histoires)
Revenir en haut Aller en bas

L.Williams
avatar


Age : 25
Emploi/loisirs : Traductrice freelance & étudiante en master
Humeur : Want a baby Occamy <3

MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Ven 8 Sep - 17:35

Mon seul conseil : va te renseigner et t'informer (LONGUEMENT) sur le quotidien des personnes transgenres et, mieux encore, en écoutant les discours de personnes transgenres, sans te "contenter" de celui des tes connaissance, parce que rien que dans ton paragraphe, y a une montagne d'éléments transphobes qui s'enchaînent. Si tu n'est pas capable de faire ça, je te conseille d'effacer ces personnages-là asap, on a déjà bien assez de récits et de romans transphobes ou mettant en scène des personnages transgenres dans le rôle des "méchants" ou assimilés qui font perdurer les clichés transphobes comme jamais. (Et moi devant ce genre de textes, je vomis.)

Et alors "haineux envers tous les cisgenres" ? Tu veux faire passer quel genre de message exactement ? Si c'est une histoire de """cisphobie""", même conseil que précédemment.

(En vrai, je te pose pas la question, c'est rhétorique. Je pose mon conseil-là, en espérant que tu te redirigeras vers des personnes qui savent de quoi elles parlent (parce qu'elles auront étudié ces questions-là, notamment) et qui seront légitimes à en parler parce qu'elles vivent la transphobie structurelle au quotidien. (J'estime que j'ai déjà pas mal pris d'espace de parole alors même que je ne suis pas concernée, d'ailleurs ; je ne sais pas s'il y a des concerné.e.s sur le forum, mais si c'est le cas, je peux supprimer pour ne pas prendre une place qui n'est de base clairement pas la mienne.))



All we have to decide is what to do with the time that is given us.

~ Facebook | Twitter | Wattpad ~
Revenir en haut Aller en bas

groskrox
avatar



MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Sam 9 Sep - 12:47

Honnêtement, je n'ai ni compris ton résumé, ni tes questions. Tu parles d'identité de genre, puis de cartographie, c'est un peu confus.
Tes deux personnages sont transexuels, c'est bien cela (ou transgenres ?) ? Qu'est-ce qu'une "femme dont le genre est masculin" ? Une femme née homme (MtF) ou un homme né femme (FtM) ? Je crois que tu confonds genre et sexe. Transgenre et transexualité sont deux troubles légèrement différents. Le transgenre a un problème d'identité relatif à son genre, le transexuel n'a pas le bon sexe. La transexualité est une forme extrême de dysphorie de genre qui peut conduire à une opération de réassignement de sexe. Les transgenres peuvent se satisfaire du cross-dressing (mettre des vêtements de "garçon" ou de "fille") ou dans certains cas, d'un traitement hormonal. Et quel est le rapport avec l'homophobie ? La transexualité n'est pas nécessairement liée à l'homosexualité.

Pour tes dernières, questions, je ne vois pas quoi répondre. La structure narrative t'appartient, quelle est ta question exactement ? Tu veux faire du Lovecraft, mais qu'entends-tu par là ? Et ensuite, tu parles d'un aspect sentimental, je ne vois pas du tout le rapport avec Lovecraft...

Je trouve ta réponse un peu agressive L. Wiliams. La transidentité est un large phénomène, il existe des personnes transgenres et cisphobes (même si je trouve que le terme "cisgenre" n'a pas trop de sens personnellement). Dans les cas extrêmes de transexualité, il peut être difficile de séparer son problème personnel de celui des autres et de "plaquer" des à priori nocifs sur des personnes qui n'ont pas de problème d'identité de genre. Si c'est le cas de ses personnages, qui sommes-nous pour lui dire de les supprimer ? Au contraire, je trouve ça intéressant de voir comment des personnes non concernées sont touchés par cette problématique.
Revenir en haut Aller en bas

karas
avatar


Age : 19
Localisation : sochaux pour le moment
Emploi/loisirs : étudiant bosseur feignant au rat porc (comme dirais raptorius)
Humeur : mouais

MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Sam 9 Sep - 13:15

Merci Groskrok.
Je vais essayer d'éclaircir un peu. en fait on va suivre au fil des page le personnage du voyageur peu après son retours de sa dernière expédition. De personnage en personnage on va le voir évoluer et agir sans connaître son but ou ses intentions. Autres que celle de passé au delà de la montagne.
Le voyageur et l'ami du noble sont deux personnages différents. L'ami est un personnage secondaire dons je ne fait que signaler sa présence et son rôle globale.
Les deux personnages sont bien transgenre FtM. Concernant la question de la transidentité en général cela fait déjà trois mois que je l'étudie. Je vais pas dire que je suis donc expert ou rodé sur ce sujet mais j'ai au moins les connaissances basiques sur leurs place actuel, leurs enjeux et leurs façon de voir le monde.
Pour le terme Homophobie je l'utilise a un sens plus large que la ''phobie'' des homosexuel mais dans un sens tenant plutôt du rejet de la différence quelle qu'elle soit.
Pour ce que je désigne par une structure à la Lovecraft, j'avoue tricher un peu car je l'utilise pour parler de construction à la fantastique. implanter un milieux normal avant d'instaurer un minuscule malaise lié à une chose inconnus. Et lentement le malaise va grossir et prendre de plus en plus de place jusqu'à ce qu'on ne voit que cela. Et pour les sentiment ben dois-je faire un texte sentimental à fleur de peau ou un peu plus détaché des personnages-narrateurs?
Et surtout t'a compris la mentalité des personnages transgenre en question dans une bonne globalité. Il y a des raison plus terre à terre à leurs comportement. (D'ailleurs c'est pas pour rien que je précise qu'ils sont inspiré de personnes réel, que je connais et avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger quelques mots)
Mais aussi comme je l'ai dit a L.William en privé (mais qu'il a préféré ignorer) je ne parle ici que de la première partie de l'histoire mais dans la seconde il y aura de nombreux autre personnages transgenre qui eux seront positif. Et que le message final du roman sera que malgré toute nos différences ont reste avant tout des être humains.


:nyan: J'ai pas de grand talents mais je sais faire de bon sushis. :nyan:

Sinon jetez un coup d'œil à ma page Facebook. Vous verrez rien d'intéressant mais bon ça passe le temps.
Revenir en haut Aller en bas

L.Williams
avatar


Age : 25
Emploi/loisirs : Traductrice freelance & étudiante en master
Humeur : Want a baby Occamy <3

MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Sam 9 Sep - 13:41

Je ne t'ai pas ignoré Karas, j'ai répondu à ton message.
Maintenant, je vois qu'ici on soutient l'existence de la cisphobie (lol) donc je n'interviendrai clairement plus. Si vous ne voyez pas le problème à dépeindre la transidentité ainsi alors que la communauté des personnes transgenres se fait déjà assez taper dessus (certain.e.s en meurt ou sont tabassé.e.s (pour le plus soft) pour ce qu'ils sont, au cas où ça serait pas clair), bah je peux rien faire pour vous.



All we have to decide is what to do with the time that is given us.

~ Facebook | Twitter | Wattpad ~
Revenir en haut Aller en bas

groskrox
avatar



MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   Sam 9 Sep - 14:23

Citation :
Les deux personnages sont bien transgenre FtM. Concernant la question de la transidentité en général cela fait déjà trois mois que je l'étudie. Je vais pas dire que je suis donc expert ou rodé sur ce sujet mais j'ai au moins les connaissances basiques sur leurs place actuel, leurs enjeux et leurs façon de voir le monde.
Le problème, c'est que la transidentité est très compliquée, il n'y pas un cas qui est vraiment similaire à un autre. C'est plus lié à une façon de se ressentir psychiquement et cela, c'est quelque chose d'individuel. Dans mon cas, je suis une femme née homme et j'ai des à priori négatifs vis-à-vis du sexe masculin. Comme je l'ai expliqué, c'est une retranscription de mon propre trouble sur les autres. J'en suis consciente et ça ne m'empêche pas d'avoir des amis hommes, mais c'est une chose m'est propre qui a toujours fait que, depuis toute petite, j'ai toujours plus facilement fait confiance aux filles qu'aux garçons. D'ailleurs, j'ai d'abord fait mon coming out auprès de mes amies "filles". Mon cercle d'amis masculins est probablement celui que je redoute le plus...
Je crois que dans mon cas, la réconciliation avec le genre masculin est une étape importante de ma transition. Il y a aussi la jalousie. Avant la transition en particulier, j'étais très jalouse des femmes biologiques. Je le suis toujours, mais je peux voir d'où vient la haine de ceux qui sont "normaux" et je comprends (sans cautionner) la souffrance de l'amie dont tu parles.

Citation :
Pour le terme Homophobie je l'utilise a un sens plus large que la ''phobie'' des homosexuel mais dans un sens tenant plutôt du rejet de la différence quelle qu'elle soit.
Les mouvements transgenres et homosexuels sont liés culturellement, mais ils ne sont pas les mêmes. Tu peux très bien avoir des personnes homosexuelles transphobes, par exemple. Et idem, il y a des transgenres qui sont vraiment radicaux. Il y a même des débats en ce moment au Danemark sur l'éthique des opérations de réassignements de sexe chez les enfants. À vouloir aller trop vite, on peut ruiner des vies. N'en déplaise à certains, la dysphorie peut se révéler un trouble psychique compliqué et nécessite d'être parfois suivie pour ne pas faire des choses que l'on pourrait regretter.

Je crois que le problème pour beaucoup de gens est la "trahison", le sentiment qu'on leur ment (alors qu'en vérité, c'est l'inverse : une personne transsexuelle ment en quasi-permanence tant qu'elle n'a pas fait son coming out). L'homosexualité est un autre problème lié aux rôles encore archaïques et désuets de la société (avec la soit disant complémentarité des sexes et l'homme actif, la femme passive, des concepts qui n'ont plus de sens aujourd'hui). Je ne dis pas qu'il n'y a pas de corrélations entre les deux, mais il y a des différences notables tout de même. À noter que pour beaucoup de personnes transgenres (mais pas toutes), l'hétérosexualité et l'homosexualité n'ont pas beaucoup de sens.

Citation :
Et pour les sentiment ben dois-je faire un texte sentimental à fleur de peau ou un peu plus détaché des personnages-narrateurs?
C'est à toi de voir. Lovecraft ne développait pas franchement l'aspect émotionnel de ses personnages qui étaient même fait pour être un peu impersonnels. Dans le cas de personnages transgenres, il me semble important d'avoir une part de leur psychisme de développer. Comme je l'ai signalé, la dysphorie est essentiellement psychique.
Je m'explique mon trouble de cette façon : je sais que je ne suis pas une vraie femme (je suis pas conne, j'ai les attributs secondaires masculins, c'est même pour cela que je veux les changer), mais je fais un rejet de mon propre corps de manière violente (panique, dépression, auto-mutilation, etc...). C'est un peu comme une hallucination. Quand quelqu'un entend des voix, il entend vraiment des voix. Il sait que ces voix sont fausses la plupart du temps, mais elles sont quand même là et elles ont un impact sur lui. Mon trouble fonctionne un peu de cette manière. Je sais qu'il y a un truc qui tourne pas rond dans la caboche, mais je sais aussi que pour moi, l'intégration psychique est plus simple pour moi quand je suis une femme. À noter que c'est mon approche personnelle, il existe autant de dysphories que de personnes transgenres.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]   

Revenir en haut Aller en bas
 

comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» comment faire la narration de mon histoire? (empty feel) [conseil]
» Comment faire une chute ?
» [AIDE] Batterie qui se decharge super vite, comment faire ?
» Comment faire une fiche de lecture
» Comment faire des montages à partir de differentes photos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Vos projets :: Besoin d'aide ? :: Bêta, correcteur, conseiller-