Génération Ecriture est une association en faveur des jeunes auteurs, dont le travail mérite d'être encouragé et reconnu.Ce forum permet une meilleure communication des projets et événements GE.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionCalendrier

Partagez | .
 

 Compte rendu de la session de chat du 5 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tiphs
avatar
Illustratrice céleste briseuse de noix
Illustratrice céleste briseuse de noix

Age : 28
Emploi/loisirs : Égoïstement dessinatrice
Humeur : Terre. Brûlée. Au vent.

MessageSujet: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Mer 16 Oct - 1:34




Nous étions huit à débattre autour du thème cette session :
l'influence des lecteurs sur le travail d'un auteur.

Il est apparu que publier sur internet (blogs ou forums) se faisait dans deux buts principaux : partager et recevoir des conseils pour s'améliorer, ce second point primant sur le premier.
C'est une occasion de partager ses histoires lorsqu'on n'a pas forcément envie de se faire éditer, et un moyen de commencer à se rôder si l'on vise l'édition : recevoir et accepter la critique, avoir un premier lectorat "test", et prendre confiance en soi avant d'oser démarcher les éditeurs.

Et si, en effet, les lecteurs ont inévitablement une influence, celle-ci peut être involontairement néfaste : elle exacerbe le perfectionnisme de certains auteurs, les poussant à vouloir sans cesse réécrire leurs chapitres publiés au lieu de continuer pour tout réécrire à la fin. Les réécritures successives amenant d'autres avis, au bout d'un moment, lassés de réécrire sans arrêt la même chose sans réussir à avancer, les auteurs finiraient bloqués, allant parfois jusqu'à abandonner leur histoire le temps de souffler.
Ce besoin de réécrire avant même la fin du premier jet semble ne pas exister lorsque l'on écrit seul, sans personne. Ceux qui se risquent tout de même dans l'écriture "progressive" après avoir subi ce genre de blocage le font avec une certaine prudence, en travaillant sur une histoire moins importante ou en travaillant sur eux-mêmes pour ne pas trop se laisser influencer.

Il suffit de prendre un peu de recul pour pouvoir publier sur internet. À force d'expériences, on prend conscience de ce qu'on fait, de ses attentes et de ce que ça implique, en positif comme en négatif. Ce recul peut venir avec l'âge, lorsque ses problèmes dans la vie font passer ceux du net en second plan, tout comme il peut venir du bêta-lecteur qui rappelle avec sagesse que, sur internet, le jugement qu'on va porter sur une histoire est différent de celui porté sur un livre. Par ailleurs, il est bon de se souvenir que nous ne sommes "que" des amateurs, et que les lecteurs en sont conscients. Ils n'attendront pas d'une histoire sur le net la même qualité qu'un roman qu'ils auront payé.
Une technique efficace qui a été mise en lumière au cours du chat a été de se mettre à la place de nos lecteurs, de se demander ce que nous, nous attendons d'une histoire lorsque nous allons la lire. La réponse : se faire plaisir, se détendre. Il est très rare que les participants au salon en viennent à critiquer une histoire, à moins que l'auteur l'ait expressément demandé ou s'ils en ressentent un grand besoin, parce qu'ils trouvent l'histoire prometteuse et ne souhaitent que la tirer vers le haut.
Remettre ainsi les choses en perspective permet de ne plus avoir cette "peur" des lecteurs, ou du moins de la minimiser.

Si ce petit côté négatif de la publication sur internet peut être un frein pour ceux qui n'ont pas les épaules pour encaisser des critiques d'une virulence parfois inattendue, il s'est avéré que les côtés positifs primaient largement lorsqu'il s'agissait d'analyser les relations entre lecteurs et auteurs.

D'une part, parce qu'une fois qu'on a expérimenté cette abondance d'avis différents, on apprend à ne plus tomber dans les mêmes pièges : certains auteurs présents au salon de chat ont décidé de ne plus publier que des histoires terminées, afin de ne pas être tentés d'interrompre l'écriture en cours de route ; d'autres commencent par s'entraîner à recevoir des critiques avec un projet moins important.

Dans tous les cas, il est indispensable de réussir à faire le tri : différencier les critiques objectives (ça c'est incohérent par rapport à ce qui est dit là) des avis personnels (je trouve qu'il y a trop de romance / Kaspard n'est pas assez méchant) permet de ne garder le meilleur, ce qui sera bénéfique à l'histoire. Tous les commentaires ne sont pas forcément bons à prendre en compte.
Ainsi, même parmi les critiques objectives, un autre tri est nécessaire, mais ce dernier se fait bien plus facilement pour les auteurs, car ils savent mieux que leurs lecteurs ce que deviendra leur histoire, ce qui est justifié ou non, ce qu'ils peuvent changer ou non. Et si un point apparemment incohérent trouve sa finalité bien plus tard dans l'intrigue, les auteurs n'en tiennent généralement pas compte. La seule chose à garder en tête alors est qu'en publiant chapitre par chapitre sur des durées de parfois plusieurs années, les lecteurs n'ont pas la même vision d'ensemble qu'en lisant un livre. Leur jugement sur l'intrigue ne peut être complet tant que l'histoire ne l'est pas également.

Et parce qu'un auteur, ça tient à l'histoire qu'il a mis des mois à construire, il ne modifiera jamais complètement son intrigue sous l'influence de ses lecteurs. Toutefois, et c'est là le point le plus fort d'une relation entre eux, il arrive, souvent, que des commentaires d'apparence anodins ("ça manque de chauves par ici") remettent en route l'imagination des auteurs.
Ainsi, tous les participants du chat ont déjà rajouté des éléments, des personnages ou des actions, suite à une inspiration soufflée par un lecteur, et ils sont tombés d'accord pour dire que l'histoire ne peut que se bonifier grâce à eux. Certains points de leurs romans qui étaient encore un peu flous ont été fixés grâce aux analyses des lecteurs, certaines hypothèses ont mené à l'insertion de nouvelles choses.
De plus, le simple soutien de son lectorat permet de relancer l'imagination et la motivation : entourés de lecteurs enthousiastes, on ne peut qu'avoir envie d'écrire toujours plus vite, même si cela peut mettre une certaine pression à quelques auteurs qui vont se blâmer d'un temps de publication qu'ils estiment indigne. (ils parviennent toutefois à passer outre)

La solution pour se débloquer face à la peur de décevoir ses lecteurs : prendre un bêta lecteur. Une personne qui connaîtra l'histoire dans son ensemble, qui saura ce que l'auteur veut montrer et pourquoi. Ainsi, il pourra donner son aval sur chaque chapitre sans perdre de vue la finalité de tout ça, avec un regard plus objectif que celui de l'auteur. Sa présence aidera l'auteur à trier les conseils des lecteurs lorsqu'il est un peu perdu.

Enfin, à la question "que pensez-vous de vos lecteurs ?", les participants sont tous tombés d'accord sur le fait qu'ils les respectaient beaucoup, et qu'ils les admiraient même pour le courage dont ils faisaient preuve pour lire et passer du temps pour tenter de les aider. Ils représentent un réel soutien pendant des moments de doutes, des interlocuteurs privilégiés lorsqu'il s'agit de discuter de notre histoire et de ses sentiments envers elles. Ils sont un moteur à la motivation, à l'inspiration, bref, même si les auteurs se mettent parfois la pression, les lecteurs leur sont grandement bénéfiques et, même, indispensables. De belles amitiés se créent d'ailleurs suite aux longues conversations échangées, même si ces liens ne peuvent hélas se créer avec tous, a fortiori quand on en a beaucoup.


La conclusion de tout cela : les lecteurs sont nos amis (il faut les aimer aussi) et ne sont, à la base, pas là pour nous bloquer. Au contraire, ils sont bénéfiques aux auteurs capables d'encaisser leurs avis divergents et leurs critiques parfois acides. Il est important de réussir à prendre le recul nécessaire afin de ne pas se mettre une pression inutile tout seul. À partir du moment où l'on prend conscience que les lecteurs sont là pour nous, seul le meilleur (ou presque) peut arriver.
Pour ça, il suffit de penser à ce que nous attendons, nous, en tant que lecteur, pour remettre les choses en place.



N'hésitez pas à réagir !


Dernière édition par Tiphs le Mer 16 Oct - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mio
avatar
Adoratrice des chauves baraqués
Adoratrice des chauves baraqués

Age : 27
Localisation : Néant
Emploi/loisirs : Créatrice de personnages en roue libre
Humeur : facétieuse

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Mer 16 Oct - 2:40

Tiphs a écrit:
il arrive, souvent, que des commentaires d'apparence anodins ("ça manque de chauves par ici") remettent en route l'imagination des auteurs.
Bruce Willis aime ça.



Excellent résumé sinon, bon y a pas assez de bébêtes et un peu trop de romance mais sinon on s'y croirait.



"Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
Revenir en haut Aller en bas

LorianO
avatar
Gardienne du poney yaoiste
Gardienne du poney yaoiste

Age : 27
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Mer 16 Oct - 6:22

C'est grave s'il y avait des trucs dont je me souvenais pas ? (lose lose)



I'm telling you stories. Trust me.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Ielenna
avatar
Déesse administratrice
Déesse administratrice

Age : 115
Localisation : Chevauchant une licorne avec Jensen
Emploi/loisirs : Ergothérapeute (sinon, génie du mal)
Humeur : (╯._.)╯︵ ┻┻

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Mer 16 Oct - 7:46

Woh, rapport de folie ! Super intéressant !! Merci beaucoup !



~~ J'aime parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances. ~~
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
avatar
Illustratrice céleste briseuse de noix
Illustratrice céleste briseuse de noix

Age : 28
Emploi/loisirs : Égoïstement dessinatrice
Humeur : Terre. Brûlée. Au vent.

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Mer 16 Oct - 11:31

Qu'est-ce que t'avais oublié Lo ? 8D (mais non c'est pas grave, on t'aime bien quand même !)
Revenir en haut Aller en bas

Loreleï
avatar
Voyageuse de l'extrême
Voyageuse de l'extrême

Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Master 1 Métiers de l'écriture

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Jeu 17 Oct - 20:24

Dis donc ! Merci beaucoup pour ce rapport détaillé ! Je suis triste d'avoir raté ça
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
avatar
Illustratrice céleste briseuse de noix
Illustratrice céleste briseuse de noix

Age : 28
Emploi/loisirs : Égoïstement dessinatrice
Humeur : Terre. Brûlée. Au vent.

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Sam 19 Oct - 22:48

La prochaine fois peut-être Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Loreleï
avatar
Voyageuse de l'extrême
Voyageuse de l'extrême

Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Master 1 Métiers de l'écriture

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Dim 20 Oct - 8:53

Ces sessions sont ouvertes à tout le monde ?
Revenir en haut Aller en bas

LorianO
avatar
Gardienne du poney yaoiste
Gardienne du poney yaoiste

Age : 27
Localisation : Au premier rang d'un concert
Emploi/loisirs : Groupie
Humeur : I say 39 time that I love you

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Dim 20 Oct - 9:01

Oui ! n'importe qui peut y participer, du moment qu'il s'inscrit avant !



I'm telling you stories. Trust me.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Tiphs
avatar
Illustratrice céleste briseuse de noix
Illustratrice céleste briseuse de noix

Age : 28
Emploi/loisirs : Égoïstement dessinatrice
Humeur : Terre. Brûlée. Au vent.

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Dim 20 Oct - 12:06

Exact ! Y a besoin ni de blog, ni de rien en fait à part une connexion wifi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Loreleï
avatar
Voyageuse de l'extrême
Voyageuse de l'extrême

Age : 23
Localisation : France
Emploi/loisirs : Master 1 Métiers de l'écriture

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Dim 20 Oct - 16:21

Et l'inscription se passe sur le forum j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas

Tiphs
avatar
Illustratrice céleste briseuse de noix
Illustratrice céleste briseuse de noix

Age : 28
Emploi/loisirs : Égoïstement dessinatrice
Humeur : Terre. Brûlée. Au vent.

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Dim 20 Oct - 21:50

Sur le forum ou sur le blog, peu importe Smile
Revenir en haut Aller en bas

SAndra
avatar
Esprit victorien
Esprit victorien

Age : 41
Humeur : J'ai un mauvais pré sentiment....

MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   Lun 21 Oct - 8:05

Je n'ai pas participé au tchat mais j'ai lu le rapport avec beaucoup d'attention... j'y ai retrouvé des doutes et des sentiments qui m'ont permis de progresser moi-même dans ma façon d'écrire et dans le recule que je devais apprendre a avoir. Ce n'est pas encore pleinement la cas mais c'est en bonne voie.

Et oui : Les lecteurs sont nos amis ! Very Happy 

Allez dire cela a quelques "grands" écrivains



Merci a Tiph pour ce compte-rendu


CIN LE MAGNIFIQUE • 66 EXETER-STREET I & II
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte rendu de la session de chat du 5 octobre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Compte rendu de la session de chat du 5 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte rendu Assemblée Générale du 20 octobre 2012
» Peter Pan's flight + compte rendu séjour
» compte rendu de la semaine
» Compte-rendu journée du 16 février au centre social
» Compte rendu Chaos/Orques VS Empire/Breto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Écriture - le Forum :: Génération Ecriture :: Sessions de chat-